· 

Booster son microbiote, gage de guérison de maladies ?

Une étude est en cours pour essayer de mettre en évidence qu’un changement de microbiote pourrait aider à traiter certaines maladies comme des allergies, la sclérose en plaques, le cancer du côlon et même la dépression. 

 

Concrètement lorsque l’on parle de changement de microbiote on parle d’ajouter des probiotiques (bonnes bactéries et levures) à notre flore intestinale ou des prébiotiques pour favoriser leur croissance. 

 

Les probiotiques ont des bienfaits, ils aident à la digestion, au transit intestinal, renforce le système immunitaire, assure des fonctions neurologiques et métaboliques. 

 

Le microbiote arrive à maturité à l’âge de 3-4 ans. A partir de cet âge, il contient le plus de microorganismes (probiotiques), même s’il est amené à évoluer via l’apport d’aliments contenant des probiotiques comme des légumes fermentés ou encore des boissons tels que le Kéfir…

 

Cependant chaque individu à une flore intestinale plus ou moins riches en probiotiques et plus notre microbiote en est composé moins il n’a de chance de contracter de maladies à l’inverse plus il en est dépourvu plus il a de chance d’être malade. 

 

Ainsi en jouant sur le nombre et la diversité des probiotiques, un changement pourrait se faire remarquer sur les symptômes des maladies.  

Par ailleurs, Joël Doré, directeur scientifique à l’INRA, lors d’un webinaire qui s’est déroulé le 15 janvier 2021, déclarait "Nous sommes encore loin de savoir quels probiotiques donner à quel individu, mais à terme, le microbiote ouvre la voie à une nutrition hyper-personnalisée." 

 

« Nos microbes ont de l'avenir ! »

 

Le microbiote humain pourrait donc être la clé pour soigner de nombreuses maladies d’ici ces prochaines années…

 

Les kéfirs du Labo Dumoulin contiennent beaucoup de probiotiques, et ça, c’est grâce à Sylvie Dumoulin créatrice de la marque qui a longuement travaillé sur la recette du kéfir de fruits pour obtenir la recette presque parfait.

 

C’est à cause d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin que Sylvie s’est mise à consommer du kéfir de fruits. Elle s’est aperçue que ses symptômes diminuaient grandement après une cure de cette boisson. Elle a donc voulu créer sa propre marque de Kéfir de fruits avec un maximum de probiotiques pour faire connaître les bienfaits de cette boisson au plus grand nombre. 

 

Ecoutez l'histoire de Sylvie et sa maladie de Crohn ici

alimentation à base de kéfirs de fruits pour protéger son microbiote
Prendre soin du microbiote par une alimentation diversifiée riche en aliments fermentés

Écrire commentaire

Commentaires: 0