· 

La néophobie alimentaire ou Comment faire manger des légumes fermentés à vos enfants ?

la néophobie alimentaire
la néophobie alimentaire

La néophobie alimentaire, qu’est-ce donc ? 

 

Ce terme signifie la peur des nouveaux aliments (touchant majoritairement la famille des légumes), chez les enfants en général. 

Nous sommes tous passés par là, pour la plupart, ne pas vouloir goûter alors que nous ne connaissions pas les aliments qu’on nous présentait étant enfant. 

Il faut savoir que nous pouvons essayer de remédier à cette peur par différents moyens…

 

En tant que parents, appliquez ces conseils pourront être bénéfiques à votre enfant mais également à vous et vous permettra d’éviter les cris, les pleurs ou pire encore, recevoir de la nourriture à la figure…

 

Quelques conseils :

 

  A réaliser : 

#1Laissez votre enfant découvrir les aliments à son rythme.

#2Permettez à votre enfant de décider de la quantité qu’il souhaite manger.

#3Familiarisez votre enfant avec les aliments en faisant les courses et en cuisinant avec lui.

#4Montrez l'exemple à table, consommez les aliments en question devant lui.

#5Attendez que votre enfant soit curieux.

#6Présenter un repas ludique avec plusieurs textures et différentes couleurs et formes. Soignez la présentation

#7Pourquoi pas proposer un petit potager.

#8Etablissez une atmosphère propice au repas (calme, sans TV, ni autre distraction).

#9Mettez en place des activités autour de l'alimentation (ex : faire les courses avec votre enfant en transformant cette tâche en un jeu).

 

  A ne pas faire :  

#1Ne grondez/menacez pas votre enfant, rassurez-le.

#2Ne jamais punir l'enfant, montrez-lui que vous le comprenez. 

 

 

Développer le vocabulaire sur le goût pour changer la position des enfants face à de nouveaux aliments :

 

Une étude a été réalisée par 2 étudiantes de la Haute Ecole Pédagogique du canton de Vaud. Cette étude consistait à donner envie aux élèves de découvrir de nouvelles saveurs par l’utilisation de vocabulaire relatif aux perceptions lors de diverses dégustations. Celle-ci à été réalisé dans une école pour pouvoir évaluer son rôle par rapport à cette problématique.

Les 2 étudiantes se sont aperçues que les enfants ayant participé à leur recherche observaient une belle progression dans l’utilisation du vocabulaire, sur les perceptions des sensations en bouche et également sur la motivation à déguster des aliments lorsque la dégustation se faisait de manière collective. 

Ainsi la néophobie alimentaire était réduite si certaines conditions étaient réunies : 

- Les dégustations collectives

- Ne pas être le premier à goûter et partager ses impressions avec ses camarades

- Partager ses impressions avec ses camarades

 

Exemple : 

Si vous souhaitez que votre enfant mange des légumes ou bien des légumes fermentés que vous faites vous-même à la maison, il est possible de l’emmener faire les courses avec vous. Après avoir acheté les légumes en question, arrive l’étape de l’épluchage et du découpage. Laissez-le éplucher et à côté de lui découpez. Maintenant que vous avez réaliser les étapes les plus longues de la recette, expliquez-lui comment on fait des légumes fermentés, le principe et les bienfaits. Il faut qu’il comprenne l’intérêt de manger des légumes ; )

Vous pouvez faire la recette 2-3 fois avec lui afin qu’il assimile bien le produit fini et si vous n’avez pas forcément le temps par la suite de faire vos légumes fermentés vous-même vous pouvez les acheter en magasin. 

 

 

Source de l'étude : Développer le vocabulaire sur le goût pour changer la position des enfants face à de nouveaux aliments ; Melchiorre, Noémie ; Peeroo, Sarah ; Schneider, Yvan (Dir.), Mémoire de bachelor : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2016

 

Source des conseils : La néophobie alimentaire : le rôle des éducateurs ;  -trices, Gringeri, Samantha ; Luisier, Anne-Claude (Dir.) ; Mémoire de diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) : Ecole supérieure - Domaine social Valais, 2018.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0